PHOTO RATéE : 3 RAISONS ?

LIRE L'ARTICLE

3 SIGNES QUE VOTRE PHOTO EST RATÉE ?

8 avril 2021

Attention, cette introduction est une situation fictive.
Pourtant, vous allez sentir un peu de vécu 😉

Ça fait un certain temps que vous n’aviez rien à vous mettre sous la dent.
Mais là, vous êtes content !
Il semble que vous ayez fait une belle photo.
En tout cas, elle vous plait bien.
Vous avez envie de la montrer.
Alors vous la postez sur instagram et sur facebook aussi.
Ah, et sur un groupe photo, et pourquoi pas un deuxième.

Et en fait non, pas de réaction, enfin pas beaucoup.
2/3 mentions “j’aime” et aucun commentaire.
Bon, déjà vous pouvez être sûr que ce n’est pas un chef d’oeuvre.
Alors oui, la course au ‘like’ n’est pas du tout, mais alors pas du tout un gage de qualité.
C’est surtout un signe de popularité (de la personne qui poste, du type de photo, du style ..),
ce qui n’a absolument rien à voir.

Bon, sinon, on est d’accord ?
Cette photo n’avait rien d’extraordinaire.
Peut-être n’auriez vous même pas du déclencher à ce moment là.
Et pire elle était peut-être complètement ratée.
Oui, mais pourquoi ?

1. Votre photo est ratée car elle est floue ?

Ouais, enfin vous vous en seriez rendu compte.

Je vous rappelle vite fait les raisons pour lesquelles une photo pourrait être flou :

  • Tout est hors zone de netteté : la mise au point est donc mal faite.
  • Flou lié à votre vitesse d’obturation qui était trop faible.
  • Flou de mouvement, lié à un mouvement de votre appareil.

Et puis est-ce qu’une photo floue est une photo raté ?
Rien n’est moins sûr.

On peut faire d’une photo flou un tableau.

© Saul Leiter
© SAUL LEITER
© SAUL LEITER

2. Votre photo est ratée car elle est sous exposée ?

Et c’est tout ce que cela veut dire.
Une photo sous-exposée est-elle une photo ratée ?
Non, c’est juste une photo sous-exposée.
Vous pouvez la rattraper en post-production, ou pas.
Oui, mais quid des noirs bouchés ?
Quoi, on n’aurait pas le droit de choisir d’avoir des à plat sur une photo ?

© HARRY GRUYAERT
© ALEX WEBB

3. Votre photo est ratée car elle est mal cadrée ?

Oui, elle ne respecte aucune règle.
Je ne vais pas les développer ici, je peux juste les énumérer :
règle des tiers, règle des diagonales, les lignes de fuite, la règles des impairs, la symétrie, etc…

Alors certes, quoi qu’on en dise, respectez certaines règles en photos est important.
A défaut de les respecter scrupuleusement, il est pour moi important d’y penser, souvent, et surtout quand on débute.
Mais la réalité, c’est que l’on débute assez longuement.
Parfait on débute même toute sa vie.
Peut-être ne vous considérez plus comme un débutant.
Car, en réalité c’est une question de point de vue.
Le cadrage d’une photo est une question de point de vue.
Plus exactement c’est une question de regard.
Et le regard s’éduque.
Comment ?
En bouffant de la peinture, de la photo, du cinéma.
En discutant avec ses pairs ou avec des artistes.
Et, n’en déplaise à beaucoup, dont moi même, en lisant.
Sauf que la vie est courte et tous les êtres humains sont pressés.
En tout cas, l’immense majorité d’entre nous, soit 99,99% des gens.
Les autres 0,01% sont des sages.

Qui décide qu’une photo est ratée ?

Une photo doit elle plaire aux gens ?
Une photo doit elle être populaire ?
Et bien la réponse n’est pas évidente.
Au delà de l’aspect technique, qui fait que, oui, une photo peut-être nulle, il y a aussi des questions de goûts.
Certains aiment les photos très esthétiques, d’autres, dont je fais partie, vont plus être attirer vers les photos qui racontent une histoire, plus exactement qui donne envie de plonger dans la photo.

Alors une photo ratée, c’est quoi ?
Est ce une photo sans propos, une photo sur-traitée, une photo banale?

Le vrai problème avec vos photos serait technique ?

La technique est quand même à la base de la photographie.
Sauf, que certains photographes ont créé des œuvres avec de simples appareils photos point-and-shoot.
D’autres arrivent à créer avec des smartphones.

Alors le vrai problème, en réalité, vous l’avez lu dès le début de cet article.
Non, ce n’est pas l’ego.
Même si  on pourrait parler de cela aussi.
Car, une photo on la créé, alors souvent cela nous touche personnellement.
Et l’on a parfois besoin de validation ou de valorisation.
Alors, comment s’en détacher.
Car oui, finalement, le souci c’est notre impatience.

Le vrai problème c’est le temps.

Enfin tout du moins, la notion du temps.
Récemment, je me suis replongé dans mes photos réalisées il y a presque 10 ans maintenant.
J’en étais totalement détaché émotionnellement.
Certes, pour la plupart, je me souviens exactement du moment du déclenchement.
Mais c’est un souvenir détaché de “l’urgence”, de l’envie de montrer la photo.
Et je ne me suis pas forcément arrêté sur celles que j’ai voulu montrer il y a 10 ans.
D’ailleurs, je n’ai pas spécialement envie de vous les montrer.

Quelles seraient alors les solutions ?

Avez vous essayez la photo argentique ?

Je l’ai beaucoup pratiqué, et c’est encore le cas.
L’idéal serait de ne développer, ou faire développer ses photos que plusieurs mois,
voire plusieurs années après la prise de vue.
Avez vous envie de cela ? vous sentez vous capable de cela ?

Choisir votre public ?

Quand on débute c’est important de montrer ses photos.
C’est même essentiel pour progresser en photo.
Mais ça l’est surtout pour avoir des critiques constructives, pas des likes.
L’idéal est d’ailleurs de montrer ces photos seulement à un petit groupe de personnes choisi.
Avoir un seul mentor ou deux est également un choix intelligent.
Tous les avis ne se valent pas.

Peut-on être photographe sans montrer ses photos ?

Cela parait compliqué, a fortiori à l’époque des réseaux sociaux.
Mais il vous est possible de ne pas être dans l’immédiateté.
Une série peut-être par exemple construite sur plusieurs années.
Ou encore, vous pouvez organiser vos photos ,
les laisser mariner, puis y retourner bien plus tard, plusieurs mois, pourquoi pas années.
Ainsi votre œil aura changé.
Vous serez totalement détaché des émotions de la prise de vue.
Vous serez détaché de l’envie de vouloir absolument montrer tel ou tel photo, trop de photos finalement.
Vous ferez parti les 0,01% de sages !

LA NEWSLETTER DE MONSIEUR PHOTOGRAPHE
OUI JE VEUX RECEVOIR MES RESSOURCES OFFERTES !

Pour recevoir :
Une mini-formation vidéo GRATUITE (Les 7 Piliers de la réussite d'un photographe professionnel),
Un Ebook GRATUIT (Photographe Professionnel, devenir freelance, en vivre),
un exemple de DEVIS et des presets LIGHTROOM gratuits !
Et ne pas louper les derniers articles.

Adresse e-mail non valide
SHARE THIS STORY