TROUVER SES PREMIERS CLIENTS PHOTO

LIRE L'ARTICLE

Comment trouver ses premiers clients rapidement, 8 conseils pratiques pour photographe.

S’il y a bien une préoccupation quand on se lance dans la photo, c’est celle là : comment trouver vos premiers clients, ou comment trouver des clients tout court !
Vous êtes passionné de photographies et vous voudriez gagner de l’argent avec vos photos ?
Peut-être venez de vous lancer comme photographe freelance ou vous voulez devenir photographe pro.
Avant d’allez plus loin, assurez vous que vous ne faites pas ses 15 erreurs si vous n’avez pas encore lu l’article !
Bien souvent, au début, on n’a qu’une vague idée de comment trouver ses premiers clients rapidement, voire pas d’idées du tout.

Comment diable font les autres pour dégoter des contrats photos ?

Dans cette article je vais vous donner de de grandes pistes.

La solution pour trouver des clients, pour gagner vos premiers centaines d’euros grâce à la photographie se cache dans cet article.

Conseil n° 1 : Prenez des photos !

Shootez ! Shootez beaucoup !

Pourquoi ?

Pour avoir du contenu, pour vous créer un portfolio à montrer à vos clients !

Il vous faut un book, même un petit.
Car, ne rien avoir à montrer ça donne au client l’impression d’être un grand débutant, de ne pas être pro, de ne jamais avoir eu de client, etc.
Peut-être est ce vrai.
L’important est les apparences.
Quoi shootez ?
Je pourrais vous répondre, “tout”, et cela ne serait pas complètement idiot.
L’idéal est de vous trouver un thème de prédilection, une niche photographique.

Alors vous allez me dire, mais je shoote quoi, puisque je n’ai pas de client ?

Oui, mais vous avez des amis et de la famille !
Ils vont vous aider. Imaginons que vous vous lanciez dans la photo de décoration. Peut-être avez-vous un ami ou membre de votre famille qui a une belle déco.
Ou qui connaît quelqu’un qui a une décoration particulière.

Vous pouvez également demander à un magasin en ville, ce n’est qu’un exemple, l’autorisation de le prendre en photo.
En échange, vous lui offrez quelques photos et si vous sentez que cela plaît beaucoup vous pouvez proposer au propriétaire d’acheter le reste.
C’est honnête et cela permet de faire un book facilement et en plus, il vous fera peut-être de la publicité dans le quartier ou dans son réseau de commerçants.

Shootez, pour vous faire la main

Apporter de la valeur et des solutions pour trouver ses premiers clients en photographie

A force de photographier votre thème de prédilection, vous allez prendre de l’expérience.

C’est également en photographiant que l’on devient photographe.

Au fur et à mesure de vos cadrages, vont s’affiner, votre post-traitement va se modifier, votre Workflow va s’accélérer.

Conseil n° 2  : vous connaissez peut-être déjà vos premiers clients

Oui, la photographie, c’est un VRAI métier.

Soyez-en fier !

Parlez de vous à votre entourage, à vos amis, à votre famille, à vos collègues.

Faites savoir que vous créer des images photographiques.

Faites savoir que vous êtes photographe ou que vous voulez être photographe.

Car, vos premiers clients sont peut-être dans votre entourage, ou dans le réseau de votre entourage.

Vos connaissances peuvent être vos premiers commerciaux.

Je vous assure que j’ai moi-même commencé comme cela et ça a été le début de mon aventure entrepreneuriale, c’est ainsi que j’ai trouver mes premiers clients.

Conseil n° 3 : vos concurrents ne sont pas vos ennemis ! Ils ne vous volent pas vos clients !

Les autres photographes sont des concurrents, certes, mais certainement pas vos ennemis.

S’il y a de la concurrence dans un domaine en général, c’est plutôt bon signe, car cela signifie que ça fonctionne !

Et si cela fonctionne c’est qu’il sera plus simple de trouver vos premiers clients car il y a de la demande.

De plus, rencontrer d’autres photographes en plus d’être enrichissant professionnellement, c’est un pari gagnant. Par exemple vous n’êtes pas dispo pour une presta, vous la proposez à votre réseau, et inversement. Cela peut être aussi donner un coup de main à un moment donné.

Voici ce que vous allez faire concrètement :

  • Vous inscrire dans un réseau de photographes : trouvez des groupes Facebook en rapport avec votre thématique (mariage, architecture) ou des groupes de photographes professionnels, des groupes régionaux,.etc.
  • Démarcher un photographe dont le style vous plaît et lui proposer vos services sur un shooting. Bon, l’idéal est de ne pas commencer par çà, mais déjà par une discussion autour d’un café sur le métier, toujours sympa et enrichissant. De plus, vous devez apporter un plus à ce collègue : lui permettre d’avoir des angles de vue différents, lui proposer de le prendre en photo en action, etc. Bref lui faciliter la vie, lui apporter un bonus dans sa prestation. Sinon vous êtes un boulet et il n’y a aucune raison qu’il/elle accepte.

Conseil n° 4 : montrer ce que vous faites pour trouver vos premiers clients pour votre activité de photographe

C’est important de choisir ce que vous montrez pour votre image de marque.
Du coup, si vous n’avez rien à montrer, cela donne à vos prospects l’impression de ne pas être demandé, de ne pas avoir de client, de débuter totalement.
Donc, il faut montrer ce que vous faites.
Et mon conseil est de le faire de manière structurée :

  • Bien border vos activités : ne pas mélanger tous les types de photographie , du mariage avec de l’architecture par exemple.
  • Choisir le bon support de communication : si vous vous adressez à des particuliers, vous allez plutôt choisir Facebook où Instagram comme canal de communication, si vous faites du B2B peut-être LinkedIn va être plus adapté. À vous de réfléchir à votre cible.
  • Avoir un site internet : un site web, c’est votre carte de visite. Personnellement, j’ai nettement moins confiance dans un professionnel s’il n’a même pas de site internet. Au minimum, vous pouvez faire un site avec juste une page d’accueil et un formulaire de contact, c’est mieux que rien.

Conseil n°5 : cherchez ce que vous pouvez apporter à vos futurs clients

Restaurant type loft, une image pour mettre en valeur et résoudre le problème de votre client pour trouvre vos premiers clients

Vous ne pouvez pas vendre une prestation à quelqu’un qui n’en a pas besoin.
Vous offrez une solution à un problème.

C’EST CELA QUE VOUS VENDEZ !

Exemple : 
Un restaurateur veut faire une carte avec des photos de ses plats.
Son problème : ils n’arrivent pas à les rendre attractifs pour que plus de clients viennent chez lui, il n’en a pas les competences.
La solution que vous apportez :Apporter votre expertise pour augmenter sa réputation et son nombre de clients en valorisant son savoir faire et ses produits.

C’est cela que vous vendez, pas ” de belles photos”.

Conseil n° 6 : Soyez sympa avec vos premiers clients puis avec tous les autres, avec vos partenaires, votre réseau

C’est un savoir être essentiel.
Restez zen, restez gentil.
Parfois les clients ne savent tout simplement pas. Ils n’ont pas les codes de la photo ou ils ont d’autres codes.
Les mouvements d’humeur, ca peut desservir immédiatement et sur le long terme. Si vous êtes cool et surtout patient, que vous expliquez ce que vous faites ou posez des questions sur un point à éclaircir, tout va bien se dérouler, tout va s’apaiser. Ne vous énervez pas, pas de mouvement d’humeur. C’est très important pour votre image, que ce soit lors de la prestation ou sur le long terme.

Conseil n° 7 : ne travaillez pas gratuitement pour des clients

Alors au début, pour vous faire la main et un portfolio, vous pouvez proposer vos services, c’est gagnant-gagnant.

Mais si on vous demande de “travailler en échange de visibilité” : c’est non ! Genre, on vous fera de la pub sur notre site, on vous fera de la pub sur Instagram, etc.

CA NE VA PAS VOUS AMENER DE CLIENTS SUPPLÉMENTAIRES !

En plus, vous allez récolter un mauvais bouche à oreille : “tiens un tel m’a fait ca, il me l’a fait gratuitement”.. ca va devenir un cercle vicieux. En plus, jamais cela ne sera un client payant, car une fois que vous l’avez fait gratuitement,  la prochaine fois la personne voudra encore du gratuit, jamais elle ne paiera.
La seule exception, et seulement si vous avez besoin d’images, c’est si le reportage est vraiment vraiment canon et peut booster votre portfolio.

Conseil n° 8 : ne baisser pas votre prix, ne dévalorisez pas vos prestations de services photo

Vous voulez absolument travailler, vous avez peur de ne pas avoir assez de contrats, alors quand un client vous demande une ristourne vous dîtes oui.

C’EST NON !

Si le client dit qu’il n’a pas le budget, dites que vous pouvez voir ce que vous pouvez faire avec son budget, mais du coup revoyez votre prestation à la baisse.

Sinon, c’est votre crédibilité qui rentre en jeu. Le client pensera que vous ne valez pas le prix que vous affichez et la prochaine qu’il reviendra vers vous, vous ne pourrez pas lui faire payer plus.

Si jamais vous voulez faire une ristourne, une petite pour une bonne raison, affichez le sur le devis.
Comme ça, la prochaine fois, le client aura votre bon prix en référence !

Pensez “professionnalisme”, c’est la clé pour trouver ses premiers clients

Comme on l’a vu les axes pour trouver facilement des clients tournent autour d’un positionnement en tant que professionnel :

  • Parlez de vous en tant que professionnel.
  • Ayez un portfolio, des images à montrer.
  • Utilisez des canaux de communication pro.
  • Soyez professionnel dans votre attitude.
  • Aidez vos clients.
  • Engagez une relation professionnelle avec vos clients.
LA NEWSLETTER DE MONSIEUR PHOTOGRAPHE
OUI JE VEUX RECEVOIR MES RESSOURCES OFFERTES !

Pour recevoir :
Une mini-formation vidéo GRATUITE (Les 7 Piliers de la réussite d'un photographe professionnel),
Un Ebook GRATUIT (Photographe Professionnel, devenir freelance, en vivre),
un exemple de DEVIS et des presets LIGHTROOM gratuits !
Et ne pas louper les derniers articles.

Adresse e-mail non valide
SHARE THIS STORY
COMMENTAIRES
EXPAND
Participer en commentant